Cinéma - 03 février 2017

Pierre Salvadori, Prix Henri-Jeanson 2016

Le cinéaste a été récompensé le 2 février à la SACD.

Jacques Fansten, président du Conseil d’administration de la SACD a remis le 2 février le Prix Henri-Jeanson 2016 au réalisateur, scénariste et comédien Pierre Salvadori, représenté par son producteur Philippe Martin.

Le prix lui a été décerné dans les salons de la SACD, en présence des membres de la commission cinéma présidée par Bertrand Tavernier, de Pascal Rogard, directeur général, et de nombreuses personnalités du monde de la culture.

Depuis de nombreuses années, le Prix Henri-Jeanson célèbre des auteurs qui tels Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, Francis Veber, Cédric Klapisch ou encore récemment Albert Dupontel, ont su par leur insolence, leur humour et la puissance dramatique de leur travail de cinéaste perpétuer la mémoire de l’un des plus célèbres scénaristes et dialoguistes du cinéma français.

Voir le message de Pierre Salvadori, lu lors de la soirée par Philippe Martin (175 Ko)

Lire le discours prononcé par Jacques Fansten, président de la SACD  (154 Ko)

Pierre  Salvadori

Réalisateur,  scénariste et de temps à autres comédien, Pierre Salvadori naît en 1964 en Tunisie. Grand amateur de comédies italiennes et américaines, il suit à Paris des cours de cinéma et une formation théâtrale. Après des débuts au café-théâtre, et des expériences d’écriture pour des sitcoms, il écrit en 1989 le scénario de Cible émouvante qu’il réalisera en 1993 avec Jean Rochefort, Marie Trintignant et Guillaume Depardieu dans les rôles principaux. Le film lui vaudra une nomination au César du meilleur premier film en 1994.

En 1995, fidèle à ses comédiens, il écrit et réalise Les Apprentis avec Guillaume Depardieu, François Cluzet et Marie Trintignant, succès populaire et critique qui imprime aux yeux du public son univers de cinéaste entre drôlerie et sensibilité, avec un goût pour les duos atypiques et touchants. C’est ainsi que suivront les films Comme elle respire (1998), Après vous avec Daniel Auteuil et José Garcia (2003), Hors de prix (2006) avec Audrey Tautou et Gad Elmaleh qui est à ce jour son plus gros succès, De vrais mensonges (2010) et Dans la Cour avec Catherine Deneuve et Gustave Kervern pour lequel il reçoit en 2014 le Swan d’or du meilleur réalisateur au Festival du film romantique de Cabourg. Il tourne actuellement son prochain film Remise de peine avec notamment Adèle Haenel, Audrey Tautou et Pio Marmaï.

crédit : © Roger  Arpajou

« Il faut vivre pour rêver et non pas rêver pour vivre » H. Jeanson

Henri Jeanson (1900-1970) est l’un des plus célèbres dialoguistes du cinéma français. Journaliste, critique, pamphlétaire, scénariste, dialoguiste, auteur de théâtre, pacifiste et anarchiste, il se bâtit dès les années 20 une réputation de polémiste insolent et subversif. Il est l’auteur des dialogues de 80 films dont Pépé le Moko, Entrée des artistes, Fanfan la Tulipe, La Vache et le prisonnier, et bien sûr Hôtel du Nord. Ce Prix a été initié par Claude Marcy, son épouse.

Les précédents Lauréats du Prix Henri Jeanson :
Xavier Giannoli (2015), Pierre Jolivet (2014), Albert Dupontel (2013), Jean-François Halin (2012), Pierre Schoeller (2011), Benoît Delépine et Gustave Kervern (2010), Radu Mihaileanu (2009), Cédric Klapisch (2008), Marjane Satrapi (2007), Rachid Bouchareb (2006), Francis Veber (2005), Jean-Loup Dabadie (2004), Denys Arcand (2003), Michel Blanc (2002), Bertrand Blier (2001), Dominik Moll et Gilles Marchand (2000), Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri (1999), Pascal Bonitzer (1998), Robert Guédiguian et Jean-Louis Milési (1997).

Reportage Photos

La soirée

Crédits LN Photographers/SACD