• Animation
11 juin 2019

La SACD et le SPFA en faveur d'un moratoire sur France 4

Quelques jours avant l’ouverture du Festival d’animation d’Annecy, la SACD et le SPFA ont écrit au Président de la République pour proposer un moratoire sur le projet de fermeture de France 4 en 2020.

Le 3 juin 2019, Pascal Rogard, directeur général de la SACD, a cosigné avec Philippe Alessandri, président du SPFA, un courrier adressé à Emmanuel Macron pour lui rappeler la vive inquiétude des auteurs et des producteurs d’animation face au projet de supprimer France 4 à l’horizon de septembre 2020.

Tout en soulignant le besoin de développer une plateforme numérique de service public à destination de la jeunesse, ils ont redit la nécessité de maintenir une fréquence hertzienne. Entre le maintien d’audiences qui restent fortes pour France 4, le délai trop court pour que le nouveau service numérique puisse s’imposer face à la concurrence de Netflix et de Disney+ qui va arriver dans les prochains mois et le risque de priver une partie des jeunes Français de l’accès à l’offre d’animation de France Télévisions, tous les ingrédients d’une décision prématurée sont réunies.

C’est pourquoi les dirigeants de la SACD et du SPFA ont proposé un moratoire sur la fermeture de France 4 tant que deux conditions ne seront pas réunies : une couverture totale de la France en haut-débit pour garantir que chaque Français peut avoir accès en numérique au service public ; la réalisation d’une évaluation de la nouvelle plateforme numérique, dans un délai de 18 à 24 mois suivant son lancement, pour s’assurer de sa performance et de son usage.

Lire le courrier adressé au président de la République

Vous avez aimé cette page ? Partagez la !

Please contact me

---- ou ----

Send a message

Contactez-Nous

À voir aussi